Contactez Siatris
514 274-1770
info@siatris.qc.ca

Lexique web

Lexique web

Catégories :


Mesures :

1 octet = 1
1 kilo octet (ko) = 1 000 octets
1 méga octet (Mo) = 1 000 Ko
1 giga octet (Go) 1 000 Mo

en anglais :

1 bytes = 1
1 kilo byte (kb) = 1 000 bytes (familièrement : Un ka)
1 méga byte (Mb) = 1 000 Kb (familièrement : Un meg)
1 giga byte (Gb) 1 000 Mb familièrement : Un gig)

Exemples :

Un petit GIF peut peser 10 Kb
Un moyen jpeg 250 Kb
Un fichier mp3 d’une chanson de 3 minutes, compressé à 128 kbps, pèse environ 3 Mb
Un CD contient environ 800 Mb
Un DVD contient environ 4 Gb, soit environ 5 CDs
La plupart des boîtes courriels acceptent un maximum de 10 Mb en envoi.


Termes généraux :

Browser :
En français : Navigateur ou fureteur
Logiciel utilisé pour naviguer dans le Web.

Cache (fichiers temporaires) :
Fichier temporaire (et invisible) placé dans un ordinateur destiné à accélérer les nouveaux accès à ces données. Votre navigateur utilise la cache lorsque vous naviguez sur internet.
Découvrez comment vider votre cache et améliorer votre navigation

Cookie :
Fichiers émis par certains sites Web et qui sont stockée sur votre disque dur. Sert à vous identifier ou retenir certaines préférences lorsque vous utilisez ou revenez sur un site. Ils ne peuvent ni lire le contenu du disque ni contenir un programme exécutable.
Exemple d’usage d’un cookie : des préférences, le contenu d’un panier d’achat, identifier une session (lors de connection à un site avec mot de passe) etc.
Mais un cookie peut servir à identifier un usager et accumuler des statistiques de fréquentations à son sujet. Utilisé par les compagnies de marketing.

FAQ :
Acronyme de Frequently Asked Questions
En français : Foire aux questions

Page ou l’on liste les questions les plus souvent posées par l’internaute au sujet de la compagnie / du service / du produit (et leurs réponses). Permet de réduire la charge de travail du service à la clientèle.

Fournisseur d’accès Internet :
Terme anglais : ISP (Internet Service Provider ou Provider)
Entreprise qui permet votre connexion au réseau Internet. Exemple : Videotron, Sympatico.

Fureteur : (aussi navigateur)
Terme anglais : browser
Logiciel utilisé pour naviguer dans le Web. Exemple : Explorer, Safari, Firefox, Opéra…

HTML :
Acronyme de : HyperText Markup Language.
Ce langage de balisage permet d’enrichir et de structurer des données hypertexte sur le World Wide Web. La plupart des pages web statiques sont ainsi programmées. Exemple : bienvenue.html

Intranet :
Un intranet est un réseau qui utilise les protocoles et applications de l’Internet, mais sans être connecté à ce dernier. Surtout utilisé à l’interne par les entreprises, pour la comptabilité, la gestion de projets, etc.

ISP :
Acronyme de : Internet Service Provider
En français : fournisseur d’accès internet
Entreprise qui permet votre connexion au réseau Internet. Exemple : Videotron, Sympatico.

Nétiquette :
Ensemble des règles de savoir-vivre, de conduite et de politesse que vous devez respecter sur Internet.
Pour en savoir plus : fr.wikipedia.org/wiki/Netiquette

OS :
Acronyme de : Operating System
En français : système d’exploitation, plateforme

C’est le nom donné au logiciel qui gère tout l’ordinateur. Par exemple : Windows pour les PC et OS X pour les Macs.

Portail :
Site multiservices, généralement commercial, qui permet d’accéder par des liens à un ensemble de pages de contenu ou de services.
Exemple : ca.msn.com

World Wide Web (www) :
Toile d’araignée mondiale. L’application phare Internet, permettant de consulter des pages écrites en HTML (lues par un navigateur) ou de charger divers documents. Synonyme Web, WWW, ou toile.


Concernant le nom de domaine :

Adresse IP :
En anglais : IP address
Une adresse IP (avec IP pour Internet Protocol) est le numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet. Pour la trouver : www.ipchicken.com

CIRA :
Acronyme de Canadian Internet Registration Authority
Organisme qui gère les noms de domaine canadiens (les .ca). Pour acheter un .ca, il faut un registraire autorisé par CIRA.

DNS :
Acronyme de Domain Name Server
En français : Serveur DNS

Serveur qui régit le nom de domaine. Si on change les DNS d’un nom de domaine, on lui indique le nouvel endroit ou il est hébergé, comme avertir le bureau de poste d’un changement d’adresse.
Chaque domaine doit être défini, au minimum, dans deux serveurs DNS. Ces serveurs peuvent être interrogés pour connaître l’adresse IP associée à un nom d’hôte ou le nom d’hôte associé à une adresse IP.

Nom de Domaine :
Terme anglais : Domain name
Un nom de domaine est un “masque” sur une adresse IP. Le but d’un nom de domaine est de retenir facilement l’adresse d’un site. Par exemple, wikipedia.org est plus simple à mémoriser que 91.198.174.2.
Les noms de domaines sont utilisés pour les adresses des sites internet.

Les noms de domaine sont composés d’un nom et d’un suffixe, tels *.com, *.net, *.org, *.info, *.biz… Certains suffixes désignent le pays : .fr .es .eu .au.
Ils sont gérés par des organismes appelés “REGISTRARS” (en français, registraire).
Pour acheter un nom de domaine, il suffit d’une carte de crédit et de l’acheter avec un registraire autorisé.
Exemple : GoDaddy www.godaddy.com.
Pour appliquer le nom de domaine à un site internet, il faut se procurer un HÉBERGEMENT, et changer les DNS pour ceux de l’hébergeur.

URL :
Acronyme de Uniform Resource Locator
Chaîne de caractères utilisée pour adresser les ressources du World Wide Web : document HTML, image, etc. Elle est informellement appelée une adresse web. Exemple : http://www.siatris.qc.ca/ est l’URL de siatris inc.

WHOIS :
Le “whois” est un moteur de recherche sur la base de l’internic (organisme international en charge de la gestion des noms de domaine) vous permettant de vérifier les informations sur les noms de domaines.
whois.domaintools.com
Pour tout ce qui correspond aux données concernant le propriétaire d’un nom de domaine, les délais de dépôt, le registrar en charge de ce nom, les dates d’enregistrement, l’échéance du nom… La base whois n’est pas une base en temps réel et peut mettre jusqu’à 24h pour se mettre à jour.


Concernant l’hébergement, les transferts FTP

Bande Passante du site :
Terme anglais : bandwith
Quantité d’information qui se déplace de votre site vers l’internet. La bande passante se mesure en bytes par seconde (bps). Plus une page est “lourde” et contient des éléments, plus elle utilisera la bande passante et pénalisera les gens avec une connection lente ou limitée. L’hébergement du site à habituellement une limite permise. D’ou l’importance d’optimiser les images, les applications et les pages.

Download :
En français : télécharger, téléchargement
Transfert de données d’une machine distante vers l’ordinateur local. L’opposé de Upload (émettre des données de votre ordinateur vers une machine distante).

FTP :
Acronyme de : File Transfert Protocol.
Protocole (logiciel) utilisé pour le transfert de fichiers sur Internet. Nécessaire pour accéder au serveurs hébergeant les sites internet.
Pour MAC : Fetch. Pour Windows : Filezilla (gratuit), CuteFTP, Telnet…

Hébergeur , hébergement :
Terme anglais : hosting
Compagnie qui possède des ordinateurs spéciaux appelés serveurs, qui sont formatés pour accueillir des sites internet. Il faut louer un espace pour y déposer son site.

Matériel illégal :
Est considéré matériel illégal en hébergement : matériel protégé par Droits d'Auteur dont le client n'a pas obtenu permission d'utilisation (par exemple : photos, textes, logos, numérisation de pages imprimées, fichiers audio, vidéos, etc.) ou tout matériel en violation d'une loi municipale, provinciale ou fédérale (par exemple, du matériel pornographique, des logiciels piratés)

Pratiques illégales :
Sont considérées pratiques illégales en hébergement : Utiliser le nom de Siatris inc. et/ou les serveurs gérés par Siatris inc. et/ou un ou des sites internet installés sur ces serveurs pour :

  • Vendre des produits ou services frauduleux;
  • Faire des envois de messages non sollicités, que ce soit par courriels, messagerie instantanée, groupe de nouvelles;
  • Utiliser du matériel protégé par Droits d'auteur sans en avoir la permission;
  • Vendre, rendre disponible, ou faciliter l'accès à du matériel piraté, tels logiciels, films, fichiers audio;
  • Utiliser des tactiques visant à corrompre la sécurité du serveur utilisé par Siatris inc. et/ou des sites hébergés sur ce serveur et/ou la sécurité d'autres serveurs externes à partir du serveur géré par Siatris inc. (virus informatique,vers, trojan, phishing, denial of service, etc.) ou compromettant le rendement du serveur (en laissant des scripts ouverts);
  • Infiltrer des sites internet présents sur le serveur géré par Siatris inc. ou sur d'autres serveurs à partir du serveur géré par Siatris inc.

Serveur :
Un serveur est un ordinateur et un logiciel dont le rôle est de répondre automatiquement à des demandes envoyées par des clients — ordinateur et logiciel — via le réseau.
Un serveur opère avec une plateforme (OS) : Windows, Linux, Unix… Il faut donc programmer le site dans un langage accepté par le serveur.
Un serveur peut être “mutualisé” (plus abordable, parfois moins rapide) ou “dédié” (plus cher, mais meilleur contrôle. Nécessite un spécialiste. Pour les gros sites).

Siatris hébergement
Siatris inc est un revendeur d'hébergement web. Siatris inc. ne possède pas de serveurs physiques, ni ne peut contrôler entièrement le comportement de ceux-ci, bien que Siatris peut contrôler la configuration de ces serveurs. Siatris inc. installe les sites de ses clients (et ses propres sites) en hébergement mutualisés (shared hosting), c'est-à-dire plusieurs clients sur un même serveur.

Si la compagnie choisie par Siatris inc. pour l'hébergement des sites venait à ne plus répondre aux besoins du client, Siatris inc. s'engage, sans frais et le plus rapidement possible selon les circonstances, à relocaliser le site internet du client sur un serveur approprié.
Le cas échéant, la procédure est transparente pour le client, à moins que ce dernier n'aie modifié lui-même des paramètres du serveur sans en avertir Siatris inc


Concernant le référencement

Coût par clic
Terme anglais : PPC : PPC signifie Pay Per Click, soit paiement au clic.
C’est un mode de facturation utilisé par exemple dans les liens sponsorisés Google AdWords, MSN ou Yahoo.

Meta-tag :
Méta donnée placée dans les entêtes des pages HTML, (section HEAD) et indiquant des informations aux navigateurs et au moteurs de recherche. On y trouve notemment le titre de la page, le charset utilisé, la langue du site, une description, des mots clés, des instructions pour les robots des moteurs de recherche, etc. Les meta-tags “description” et “keywords” sont souvent ce qui sera affiché dans les resultats des recherche sur les principaux moteurs de recherche.

Moteurs de recherche :
Terme anglais : Search engines
Site permettant de retrouver des ressources (pages web, images, vidéo, fichiers, etc.) associées à des mots quelconques. Ils indexent et rescencent les pages Web à l’aide d’un robots ou spider, et gardent ces informations dans leur base de données.

Référencement, référencer :
Action de rendre visible un site pour les internautes et les moteurs de recherche, en proposant (inscrivant) ce site dans les annuaires et bases de données des moteurs de recherche.

SEM :
Acronyme de : Search Engine Marketing
Mise en marché d’un site pour qu’il soit plus visible par les moteurs de recherche.

SEO :
Acronyme de : Search Engine Optimisation
Processus d’optimisation de la programmation et de la structure d’un site pour qu’il soit plus visible par les moteurs de recherche.
Pour en savoir plus : searchenginewatch.com


Web 2.0 :

Blogue :
Terme anglais : blog
Terme issu de la contraction de Web et Log, le blog est un journal en ligne qui permet à son animateur d’écrire à volonté et d’échanger ses points de vue avec ses lecteurs. Exemple : martineau.blogue.canoe.ca

Chat :
En français : clavardage, clavarder
Discussion en direct sur Internet. Prononcer “tchatte”. Exemple : MSN

RSS :
Acronyme de : Really Simple Syndication
En français : Flux RSS
Format de syndication, capable de récupérer le contenu brut d’un site Internet sans s’occuper des données liées à sa forme (design). Un flux RSS permet avant tout de lire les nouveautés diffusées sur un site ayant choisi d’établir un fil sur celles-ci, un peu comme le fil d’actualité d’une agence de presse, d’où le terme de fil RSS. L’utilisateur peut ensuite parcourir dans une seule application l’ensemble des nouveautés mises en ligne sur les sites qu’il veut suivre, sans avoir à se porter sur chaque site.
Si les grands sites d’actualité ainsi que certaines entreprises et administrations ont adopté le RSS, ce format de syndication de contenu a surtout explosé grâce au développement des blogs. Un exemple d’aggrégateur externe : www.protopage.com
Leurs titre set descriptions étant très courts, cela influence la rédaction web.

Mashup :
Derrière ce concept se profile la possibilité de bâtir un site Internet ou un service en ligne à partir de diverses applications disponibles sur le Net. Nouvelle technologie associée au web 2.0.
Exemple : Google MAP et BIXI montreal.bixi.com/stations

Podcast :
Acronyme de : Ipod et Broadcast
En français : baladodiffusion
Moyen de diffusion de fichiers sonores (ou vidéo) sur le Net. Il est ensuite possible de s’abonner à des flux RSS ou Atom pour récupérer automatiquement de nouveaux fichiers sur son ordinateur personnel ou son baladeur numérique (Ipod). Par exemple : Le logiciel ITunes gère les abonnements.
/www.radio-canada.ca/radio/baladodiffusion/

Social Bookmarking :
En français : réseau de marque-pages internet
Le concept de Social Bookmarking désigne une pratique qui consiste à enregistrer ses favoris (ou signets) sur un site Internet public puis de les repérer par des mots-clés (appelés tags). L’objectif est surtout de pouvoir mutualiser ses favoris. Pour y avoir accès de partout, mais surtout pour partager.
Nouvelle façon de chercher – publiciser son site internet, associé au web 2.0 Les plus populaires (dans l’ordre) Digg.com, buzz.yahoo.com, stumbleupon.com, reddit.com,
technorati.com, delicious,com, etc.
Source : www.ebizmba.com/articles/social-bookmarking-websites

Social Networking :
En français : Réseau social
Communautés d’utilisateurs qui se sont regroupés en fonction de centres d’intérêts communs. La plupart des sites qui servent de support à ces réseaux sociaux proposent un certain nombre de fonctionnalités permettant échanges et réactivité entre membres inscrits. Le contenu du site est fourni par l’usager. La plus grosse révolution du web 2.0.
Le sites : Myspace, Facebook, Linkedin, Digg…

Syndication de contenu : (voir RSS)
Ce concept recouvre toutes les possibilités techniques données à des sites de relayer les informations issues d’autres sites, sans pointer vers ceux-ci, mais au contraire en intégrant automatiquement l’information issue de ceux-ci. Ainsi, des webmestres peuvent récupérer d’autres contenus et enrichir – de manière automatisée – l’offre d’information sur leurs propres sites web tandis que les sites qui mutualisent leur contenu augmentent leur audience et donc leur notoriété.


Concernant la sécurité

Firewall :
En français : pare-feu
Système de sécurité qui sert de filtre de protection entre un ordinateur ou un réseau privé d’une part, et Internet d’autre part.
Il est recommandé de disposer d’un logiciel Firewall comme Norton Internet Security lorsque l’on laisse son ordinateur connecté en permanence sur Internet (câble ou ADSL), ou pour protéger un réseau privé (intranet).

Malwares :
Logiciel malveillant, désigne tout les programmes indésirables et malveillant qui infiltrent l’ordinateur d’un usager à son insu.
- Cheval de Troie (Trojan Horse) est un logiciel conçu pour subrepticement (de façon cachée) exécuter des actions à distance.
- Logiciel espion (Spyware) est un logiciel malveillant qui s’installe dans un ordinateur dans le but de collecter et transférer des informations sur l’environnement dans lequel il s’est installé
- Enregistreur de frappe (Keylogger) un logiciel espion qui enregistre les touches frappées sur le clavier d’un ordinateur et les transmet via un réseau. Sert à récupérer des mots de passe.
- Composeur (Dialer) est un logiciel qui établit des communications téléphoniques à travers l’ordinateur de l’usager, dont les frais d’utilisation sont très élevés.
- Publiciel (Adware) est un logiciel qui affiche de la publicité
- Hameçonnage (Phishing) une fausse page (d’une banque par exemple) ou l’usager donne ses infos personnelles (carte de crédit)


Concernant les courriels

Antispam :
Procédé permettant d’éviter d’être victime de pourriels (spam).

Bcc :
Acronyme de : Blind Courtesy Copy.
En français : Copie conforme invisible

Envoi d’une copie d’un message à un tiers à l’insu de son destinataire principal. Cette option de messagerie électronique est bien pratique pour prévenir discrètement X que l’on a informé Y… Elle est également recommandée lorsque l’on souhaite informer une liste de destinataires, sans que ceux-ci puissent s’identifier entre-eux pour faire un envoi courriel massif. Il faut alors s’envoyer le message à soi-même et mettre les destinataires en BCC.

Email :
En français : courriel, contraction de courrier électronique
Un email peut être rédigé en texte brut ou en HTML. Dans ce dernier cas, des enrichissements sont possibles (gras, couleur, image, tableaux), mais certains logiciels de courriels ne lisent pas les messages en HTML et sont automatiquement rejetés.

POP :
Acronyme de : Post Office Protocol
Protocole utilisé par votre serveur de courrier : c’est celui qui vous permet de récupérer votre courrier lorsque vous vous connectez et que vous demandez de recevoir votre message. Surtout utilisé dans sa version 3 (POP3).

Pourriel :
Terme anglais : Spam
Courriels non désirés ou non sollicités.

SMTP :
Acronyme de : Simple Mail Transfer Protocol
Protocole utilisé par votre serveur de courrier. Permet d’envoyer votre courrier vers le serveur.


Concernant le design

Définition d’écran (résolution) :
La définition d’écran est le nombre de points ou pixels que peut afficher une carte graphique sur un moniteur.
Affecte la façon dont un site Internet sera affiché.

DPI :
Acronyme de : Dot per inch. Point par pouce
Résolution d’images numériques. Une image web est 72 dpi. Pour imprimer, 300 dpi.

FAVICON :
Une icône mise à disposition des programmes visiteurs par un site Internet. Les navigateurs web utilisent les favicons dans la barre d’adresse, la barre de titre, les favoris, les onglets et les autres raccourcis. Un favicon mesure 16 pixels X 16 pixels, et contient un nombre limité de couleurs (idéalement 8 ou 16).
Pour générer un favicon, créer un GIF, puis le convertir avec un outil, tel :
tools.dynamicdrive.com/favicon/

GIF :
Acronyme de : Graphics Interchange Format
Un format de fichiers graphiques compressés (images). Le format est limité à 256 couleurs, toujours à 72 dpi. Le GIF est suggéré pour de petites images avec des blocs de couleurs (sans dégradés) ou pour les icônes.

JPEG :
Acronyme de : Joint Photographic Experts Group.
Format de compression de fichiers graphiques (images) permettant un très fort ratio (taux de compression) au prix d’une altération de l’image invisible à l’oeil nu sur une image non agrandie. Permettant de compresser des images contenant jusqu’à 16 millions de couleurs, contrairement au GIF, le JPEG est le format idéal pour les photographies. Il s’appelle aussi JPG.

PNG :
Acronyme de : Portable Network Graphics
Format ouvert d’images numériques, qui a été créé pour remplacer le format GIF, permet la transparence. Non compatible avec les vieux fureteurs.

Concernant la programmation

AJAX :
Acronyme de : Asynchronous JavaScript And XML
Combinaison d’un certain nombre de technologies existantes et servant au développement d’applications Web : HTML/CSS, Javascript/DOM, XML et les requêtes HTTP.
AJAX permet d’exécuter des applications à l’intérieur du navigateur en apportant un affichage plus rapide car l’actualisation de certaines données d’une page peut se faire sans un rechargement total de cette page. Nouvelle technologie associée au web 2.0.

ASP / ASP.NET :
Acronyme de Active Server Pages
un langage web dynamique, équivalente et concurrente de PHP. Elle nécessite pour fonctionner une plate-forme Windows avec IIS (Internet Information Services) installé. le “.NET” est la version plus évoluée.

CMS :
Acronyme de content management system
En français : système de gestion de contenu ou gestionnaire de contenu
Logiciels destinés à la conception et à la mise à jour dynamique de site Internet. Ils permettent de séparer les opérations de gestion de la forme et du contenu.
Les plus utilisés : Drupal, Joomla, PHP Nuke, Wordpress, SPIP, Xoops…

JavaScript :
Un langage de programmation. Un programme JavaScript peut être intégré à une page Web. Un ordinateur compatible JavaScript exécutera alors le programme au chargement de la page.

PHP :
Acronyme de PHP: Hypertext Preprocessor
Un langage de scripts libre (open source) principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP. Version 5.3 (octobre 2009). S’utilise sur les plateforme LAMP (pour Linux Apache MySQL PHP) et WAMP (Windows Apache MySQL PHP).

Requête :
Employé pour designer des actions faites par des langages dynamiques, scripts PHP/ASP et/ou javascript. Est également utilisé pour designer mots ou expression recherché dans les moteurs.

XML :
Langage de balisage évolué, successeur annoncé du HTML, permettra de nombreux enrichissements ou fonctions impossibles à réaliser avec le HTML.

Unix :
Système d’exploitation, utilisé sur les serveurs internet, au lieu de Windows.